Le Détartrage

Les dépots

Si elle n'est pas régulièrement éliminée à la surface des dents, la plaque bactérienne peut devenir du tartre par combinaison avec les minéraux contenus dans la salive (phosphates et calcium). Il s'agit alors d'un dépôt dur, rugueux, qui adhère fortement aux surfaces dentaires. Ces caractéristiques favorisent le développement à la surface de plaque dentaire, ce qui explique qu'une fois formé, le dépôt de tartre ne peut qu'augmenter. Irritant et riche en germes, il favorise le développement de maladies gingivales et parodontales.

 

Le nettoyage

 

Le détartrage consiste en l'élimination de ce dépôt dur (soit par "grattage" soit par utilisation d'appareils à ultrasons) et en un polissage des surfaces ainsi nettoyées. Il s'agit de redonner aux dents leur aspect esthétique normal, de recréer un environnement sain pour les dents et le parodonte, et de faciliter le contrôle de l'hygiène bucco-dentaire.

La fréquence des détartrages dépend de la quantité et de la rapidité à laquelle se constitue le tartre. Elle est liée à l'élimination de la plaque bactérienne (brossage, fil dentaire...). Votre chirurgien-dentiste définira votre besoin en fonction de ces critères d'évaluation.