Toutes personnes vivant avec un handicap, que ce soit moteur, psychique ou cognitif, est en droit d'avoir un accès aux soins avec une prise en charge digne, respectant son intégrité et sa souffrance, ainsi que bien souvent celle de ses proches. 

Accueil et soins en brancard


Acsodent Pays de la Loire

L’accès à la santé et aux soins sont des droits pour les personnes en situation de handicap : « toute personne handicapée a droit à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation nationale, l’accès aux soins fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi qu’au plein exercice de sa citoyenneté [1] ».

 

En France les lois de 1975 puis de 2005 ont réaffirmé cette égalité des droits des personnes handicapées y compris le droit à la santé. Mais dans les faits, de nombreux obstacles demeurent.

 

En 2013, dans son rapport Pascal Jacob [2] met en avant les difficultés d’accès aux soins et à la santé pour les personnes en situation de handicap, y compris dans le domaine bucco-dentaire.

Plusieurs enquêtes nationales ont également démontré que les personnes en situation de handicap n’ont pas suffisamment, voire pas du tout, accès à la santé bucco-dentaire.

Par conséquent, il est constaté que les personnes en situation de handicap ont un état de santé bucco-dentaire très nettement inférieur à la population générale et, de fait, une prédisposition au développement de pathologies bucco-dentaires.

 

Il est vrai que les difficultés d’accès à la sphère buccale des personnes qui ont, entre autres, une déficience intellectuelle, des troubles comportementaux, des TSA [3] ou des polyhandicaps, rendent leur prise en charge en cabinet libéral très compliquée voire impossible. Leur prise en charge dans le cadre du cabinet dentaire nécessite de prendre en compte à la fois leurs problèmes cognitifs, leurs angoisses et leurs difficultés psychomotrices.

 

Nous constatons également que les professionnels de santé bucco-dentaire sont encore peu préparés à accueillir et à soigner ces « patients à besoins spécifiques en santé orale [4] ».  Par défaut de formation initiale, ils sont mal à l’aise pour recevoir une catégorie de population pour laquelle ils n'ont que peu de connaissances et souvent peur de mal faire (voire de faire mal).

 

L’association ACSODENT 49 a été créée en 2009 par des représentants de la profession dentaire [5] et d’associations de personnes en situation de handicap [6], dans le but d’améliorer la santé bucco-dentaire et l’accessibilité au système de soins des personnes en situation de handicap (enfants et adultes) ne pouvant pas bénéficier d’une prise en charge en cabinet libéral, en raison de difficultés d’accès à la sphère buccale.

 

Reconnue pour ses actions par les acteurs locaux et nationaux, en 2015 l'Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire a demandé à ACSODENT 49 de déployer son expertise sur la région des Pays de la Loire, en devenant un Dispositif d'appui régional. 

 

Aujourd'hui, l'association évolue pour mobiliser et accompagner les acteurs des territoires de santé de la Région. En Assemblée Générale Extraordinaire du 30 novembre 2016, l'association a modifié ses statuts et changé de nom. Désormais elle s'appelle "Acsodent Pays de la Loire".

 

[1] Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

[2] Établi en avril 2013 par Pascal JACOB Président de Handidactique - I = MC2, avec la collaboration de Adrien JOUSSERANDOT en mission auprès de Madame Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion et de Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé.

[3] Troubles du spectre autistique.

[4] http://soss.fr/handicap-en-sante-bucco-dentaire. Références : Faulks D, Hennequin M. Defining Special Care Dentistry using the International Classification of Functioning, disability and health. Journal of Disability in Oral Health, 2006.

[5] L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire de Maine et Loire, l’Ordre des chirurgiens-dentistes de Maine et Loire et le Syndicat dentaire de Maine et Loire.

[6]  Adapei 49, AAPEI 49 (devenue HandiCap'Anjou), association régionale Les Chesnaies, ...