Traumatisme de la dent temporaire


Les traumatismes de la dent de lait :

 

Il s’agit souvent d’une chute de sa hauteur du petit enfant.

 

Les dents atteintes sont majoritairement les dents de devant en haut (incisives).

 

Elles peuvent, lors du choc :

  • Se fracturer : le traitement varie alors suivant le niveau de la facture et l’âge de l’enfant. Parfois, un traitement est envisagé, parfois, la décision d’extraire la dent est nécessaire.

  • S’impacter : les dents rentrent dans la gencive jusqu’à parfois ne plus être visibles. Il est souvent choisi dans ce cas de ne rien faire et laisser les dents redescendre seules (partiellement ou totalement). On ne peut pas prédire les lésions éventuelles de la dent permanente sous-jacente, cela dépend de l’âge de l’enfant et de la violence du choc.

  • Se luxer : selon la luxation (le déplacement), votre chirurgien-dentiste pourra décider de les remettre en place ou de les extraire.

  • S’expulser : la, ou les dents sortent totalement de l’os du maxillaire. On ne réimplante pas une dent de lait. L’enfant reste alors sans dent jusqu’à l’évolution de sa dent définitive (vers 6 ans).